RECHERCHEZ PARMI 418 711 APPELS D'OFFRES & OFFRES D'EMPLOIS DONT 44 768 EN COURS

APPEL A CANDIDATUREPOUR LE RECRUTEMENT D’UN SPÉCIALISTE EN BIOLOGIE MÉDICALE

Date de Mise en Ligne: 21/11/2016 à 10:26:17


Date début : 21/11/2016 – Date limite : 05/11/2016

1.    Le Gouvernement de la République de Guinée a obtenu, un Don de l’Agence Française de Développement (AFD) pour financer le Projet d’Appui aux Laboratoires de Guinée (LABOGUI).  Il est prévu qu’une partie de ce Don soit utilisé pour le recrutement d’un Spécialiste en Biologie Médicale.

2.    MISSIONS ET PRINCIPALES TACHES

Placé sous l’autorité du Coordonnateur, le Spécialiste en biologie médicale a pour mission d’appuyer la mise en œuvre technique du projet LABOGUI dans une optique de renforcement des laboratoires d’analyse médicale de Guinée.

Au sein de l’Unité de Coordination, il échange avec ses homologues, en charge des soins de santé primaires, ou de la santé maternelle et néonatale, pour veiller à l’articulation la plus intelligente possible des diverses actions des projets abrités par l’Unité de coordination, et la bonne prise en considération des enjeux spécifiques au laboratoire dans l’ensemble des actions financées. Au-delà du périmètre de l’UC, il travaille en lien direct et en appui avec les équipes de la Direction nationale de la Biologie médicale et de l’Institut National de Santé Publique, chacun pour ses missions respectives. Il s’entretient régulièrement avec l’assistant technique international sous contrat de la Fondation Mérieux, maîtrise d’ouvrage déléguée de l’appui de proximité aux laboratoires des hôpitaux.

3.    TÂCHES

      Le Spécialiste :
1)    Appuie, aide à renforcer et supervise, dans le respect de ses attributions et prérogatives et en lien avec les autres acteurs impliqués :
•    Le suivi de l’application des principes d’action définis dans la nouvelle politique de biologie médicale en cours de révision et des normes définis dans son schéma directeur d’application ;
•    La formation des agents à ces nouvelles dispositions et la dynamique de dissémination des nouveaux documents ;
•    Le processus d’élaboration du DAO (bordereau et quantification) par la Pharmacie centrale de Guinée pour l’acquisition de produits réactifs de laboratoire, en prenant soin de faire entendre les nécessités d’harmonisation entre les différents achats effectués au préalable par d’autres partenaires de financement ou sur budget national ;
•    Le diagnostic sur les besoins en renforcement et en investissement de la filière de formation en « technicien de laboratoire » de l’école nationale de santé de Kindia ;
•    L’élaboration des plans hospitaliers d’amélioration du laboratoire, en apportant une information suffisante sur les normes existantes (de construction, d’hygiène, d’équipement) et le niveau d’équipement du plateau de laboratoire par niveau de soins, et en vérifiant leur adéquation avec les données de diagnostic issues de l’audit LabNet.
•    La rédaction des termes de référence pour la mobilisation ponctuelle d’expertises court-terme (par exemple sur les coûts directs des différents examens) ;
•    L’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie de redéploiement des ressources humaines dans les laboratoires préfectoraux ;
•    L’animation du réseau REGUILAB et la création d’une plateforme de collaboration entre les laboratoires de santé animale et d’environnement et les institutions de recherche.

2)    Elabore avec les parties prenantes
•    Un plan d’action annuel des activités mises en œuvre par le département en cohérence avec les objectifs et le budget du projet pour la Composante 1. Amélioration du cadre institutionnel ;
•    Un plan de suivi-évaluation des activités du Ministère et de son maître d’ouvrage délégué : la Fondation Mérieux qui contiendra des indicateurs négociés avec les acteurs.

3)    Rédige des rapports d’activités trimestriels et annuels à l’adresse du coordonnateur du projet.
4)    Prépare à l’intention du coordinateur la validation des rapports d’exécution du maître d’Ouvrage délégué
5)    Informe régulièrement l’Agence française de développement de l’avancement des activités prévues dans le plan d’actions annuels, sous la forme de réunions régulières au format à définir conjointement entre l’agence AFD de Conakry et l’Unité de Coordination.
6)    Réalise toute action nécessitée au titre du bon déroulement du projet impliquant des compétences techniques, spontanément ou sur injonction du Coordinateur.  

4.    QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES REQUISES

Le Spécialiste doit avoir :

1.    Posséder un diplôme (Bac + 6 ans minimum) de médecin-biologiste ou pharmacien-biologiste ou une maîtrise en biologie médicale ou équivalent, et si possible, une qualification en santé publique avec au minimum  Cinq (5) ans d’expérience professionnelle dans le développement sanitaire ;
2.    Justifier au minimum,  une expérience de trois (3) ans  à un poste de responsabilité similaire ;
3.    Avoir une bonne connaissance de l’utilisation de l’environnement Windows, maîtrise des tableurs, des logiciels de traitement de texte, et de présentation des travaux (Power Point) ;
4.    Avoir une bonne capacité de rédaction de rapport, d’analyse des dossiers et de communication ;
5.    Avoir une excellente maîtrise de la langue française parlée et écrite ;
6.    Avoir une aptitude au travail en équipe et dans un environnement sous pression.

5.    ÉVALUATION ANNUELLE ET  CRITÈRES DE PERFORMANCE
Les performances du Spécialiste Labo seront évaluées annuellement par le Coordonnateur, sur la base d’un contrat de performance établi conjointement avec indication des résultats fixés. Les résultats de l’évaluation seront partagés avec le Gouvernement et l’Agence Française de Développement. Une évaluation de la performance du Spécialiste en Biologie Médicale sera faite les six premiers mois, par la suite les évaluations se feront annuellement et serviront de base au renouvellement du contrat.

6.    DUREE DE LA MISSION
Le contrat aura une durée  initiale d’un an renouvelable pendant une période maximale égale à la durée du projet sous réserve de performance.
 
7.    LIEU DE TRAVAIL
Le lieu de travail est Conakry avec des visites de terrain dans les préfectures de la zone du projet.

8.    RELATIONS HIERARCHIQUES
Le Spécialiste travaille sous l’autorité du Coordonnateur du projet. Il est au même niveau hiérarchique que les Spécialistes des projets PASSP et REDISSE.

N.B : Le contrat avec la personne retenue ne pourra être signé qu’après présentation d’un document officiel de non appartenance aux effectifs de la Fonction Publique (disponibilités acceptées)

9.    DEPOT DES CANDIDATURES

Le dossier de candidature devra comporter une lettre de motivation, un curriculum vitae, les copies légalisées des diplômes par les autorités compétentes (tribunal ou service de scolarité de l’Institution ayant délivré le diplôme) ; les attestations de travail et les coordonnées de son employeur (ou ses anciens employeurs). Le dossier de candidatures doit porter la mention recrutement d’un Spécialiste en Biologie Médicale et déposé sous plis fermés, au Siège de la Coordination Nationale du Projet d’Amélioration des Service de Santé Primaire, sise au Quartier Coronthie, Commune de Kaloum, au plus tard le 5 décembre 2016 à 12 h  30 mn.